Perspectives américaines

us flag

Est-ce que la Réserve fédérale américaine
haussera son taux directeur en 2017?

JASON GIBBS

Fonds d’actions productives de revenu Dynamique

Jasonbiggs

Biographie

“Il y a encore beaucoup de marge d’augmentation des taux, mais je ne crois pas que nous verrons une hausse massive des taux d’intérêt, parce que le monde éprouve des problèmes structurels qui ne se règleront qu’à long terme.”

Il y a d’abord l’enjeu démographique. La population vieillit. Les premiers baby-boomers viennent d’avoir 70 ans. Ils économisent plus et dépensent moins, ce qui maintient les taux faibles.

Deuxièmement, nous vivons une révolution technologique. Nous avons connu la révolution agricole, où tout le monde travaillait sur une ferme; puis a suivi la révolution industrielle, où les gens travaillaient dans des usines; puis est arrivée la révolution des connaissances, avant Internet, où on allait à l’université pour acquérir un bagage de connaissances permettant d’obtenir un bon emploi pour la vie.

Nous vivons maintenant une révolution technologique. Nous avons connu la révolution agricole, où tout le monde travaillait sur une ferme; puis a suivi la révolution industrielle, où les gens travaillaient dans des usines; puis est arrivée la révolution des connaissances, avant Internet, où on allait à l’université pour acquérir un bagage de connaissances permettant d’obtenir un bon emploi pour la vie. Nous vivons maintenant une révolution technologique. N’importe qui peut s’offrir un téléphone intelligent moyennant 500 $ et ainsi acquérir autant de connaissances que quiconque sur la planète. Les Amazon, Google et Apple de ce nouveau monde exercent une pression sur les prix, si bien que les taux restent faibles. Il est aujourd’hui très difficile de faire augmenter les prix.

Le troisième enjeu est le rapport entre la dette mondiale et le PIB qui atteint des sommets records et freine la croissance des taux d’intérêt et de l’inflation.

BRIAN W. H. BERGHUIS

Fonds de moyennes sociétés américaines TD

brianberghuis

Biographie

“Les grands bénéficiaires des taux d’intérêt près de zéro ou négatifs ne sont pas les particuliers, mais les gouvernements et les grandes entreprises. Ce ne sont pas les plus grands générateurs de croissance à l’échelle internationale. J’ai bon espoir que les marchés finiront par reconnaître la valeur d’un régime de taux plus normalisé.”

Le prix des actions est-il trop élevé?

JASON GIBBS

Fonds d’actions productives de revenu Dynamique

Jasonbiggs

Biographie

Si l’on compare l’historique des marchés à la situation actuelle, on constate que les multiples sont plus élevés qu’ils ne l’étaient auparavant. Les marchés ont tendance à se négocier à environ 15 fois les bénéfices.

“Les multiples sont un peu plus élevés qu’auparavant, mais les taux d’intérêt n’ont jamais été si bas. Je crois par conséquent qu’il est logique que les multiples atteignent un niveau un peu plus élevé.”

Par ailleurs, les entreprises ont récemment enregistré des bénéfices négatifs pendant six trimestres. Et le marché s’attend à voir une certaine croissance des bénéfices. Ce sera la grande question de l’année : assisterons-nous à une telle hausse?

Les actions se négociant à 17 ou 18 fois les bénéfices ne sont pas bon marché, mais elles ne sont pas chères non plus. Au Canada, on peut se constituer un bon portefeuille avec un rendement de dividendes d’environ 3 %, qui permet d’obtenir un crédit d’impôt pour dividendes. Le dividende croît si votre portefeuille contient les titres des bonnes entreprises. Au fil du temps, il est fort probable que vous obtiendrez un meilleur rendement si vous détenez des actions à long terme, comparativement à d’autres catégories d’actifs comme les liquidités et les obligations. Et cela pourrait signifier des multiples plus élevés que la moyenne.



BRIAN W. H. BERGHUIS

Fonds de moyennes sociétés américaines TD

brianberghuis

Biographie

“Les titres de sociétés américaines de moyenne capitalisation se trouvent au sommet de la fourchette de la normalité, mais nous ne nous trouvons pas encore en présence d’une bulle spéculative. Pour ce qui est du ratio cours/bénéfices, les titres de ce secteur se négocient actuellement à une prime d’environ 10 % par rapport à leur moyenne de 15 ans.”

RICHARD JENKINS

Fonds d’actions internationales Black Creek

RICHARD JENKINS

Biographie

“En 2008 et 2009, la portion mondiale de notre Fonds était surtout investie dans des sociétés américaines. Ce n’est pas le cas maintenant, car nous trouvons des entreprises qui répondent mieux à nos critères dans d’autres marchés.”

Globe PERSPECTIVES MONDIALES

Union européenne, Japon, Chine et autres pays développés

Réservé aux spécialistes en placement. Ne pas reproduire ni distribuer aux clients.